L'Atelier Confort

Un savoir faire et une expérience de plus de 50 ans

Comment réussir mon bon essayage digne des boutiques Caroline?

Comme le disait ma grand-mère qui fabriquait toute la corsetterie au magasin « un bon soutien-gorge c’est quand on oublie que l’on en porte un », le soutien gorge doit s’ajuster parfaitement à la poitrine.



1. Le soutien-gorge ne doit ni être trop serré, ni trop lâche, l’attache parfaite du dos doit s’agrafer au milieu, les autres accroches sont pour l’aisance.

2. Mettre en place le devant de votre soutien-gorge à la même hauteur que le dos, ensuite veillez à ce que l’entre sein du soutien-gorge soit bien centré par rapport à votre poitrine.

3. Ne pas oublier le réglage des bretelles à l’aide du coulissant, attention ni trop serré, ni trop lâche, le dos du soutien-gorge ne doit jamais remonter vers les omoplates. Une bretelle trop serrée vous écrasera la poitrine et une bretelle trop lâche ne flattera pas votre décolleté.

4. Au final, une fois le soutien-gorge mis en place, se pencher légèrement en avant, tenez le coté de votre soutien-gorge et avec la main opposé au sein, prendre celui-ci et le remonter doucement vers votre gorge, terminer par l’application du tissu sur votre sein (votre armature doit, toujours, bien rester sous celui-ci).

5. Le bout des seins se situant au centre du bonnet au niveau de la couture.

6. L’entretien : la tentation d’un lavage en machine est grande, mais évitez la avec les matières délicates. Si toutefois, connaissant mieux que personne votre lave linge, vous prenez ce risque pour les matières moins fragile, optez pour une lessive et un programme « textiles délicats » ou « lainage à froid ». Pensez, aussi, à glisser votre lingerie sans mélanger les couleurs dans une taie d’oreiller ou un sac de lavage.